ENCRES ET LUMIERE

LA LUMIERE TRAVERSE L’ENCRE QUI SECHE

Travail personnel.

Le Picth’

L’encre m’a toujours fascinée. Matière pour écrire, pour dessiner, peindre. Fluide qui glisse sur la page, s’accroche, sèche, coule. Interstices entre vide et plein. Elle surprend, fascine, ne se laisse pas maîtriser. Ici, de l’encre a été passée sur différentes matières transparentes (scotch, baudruche, calque) placées dans des cadres à diapositives puis projetées, scannées, imprimées, imposées sur du papier photographique.